RWANDA : KAGAME demande à l’Ouganda d’arrêter ses manigances et médisances!

Par Erasme Rugemintwaza

Le président Paul Kagame a prononcé un discours lors du mariage de la fille de Fred Gisa RWIGEMA, TETA Gisa RWIGEMA, le 6 novembre 2021. En plus de dire qu’il se soucie de la famille de Fred Gisa RWIGEMA, ce qui semble être des excuses, Paul KAGAME en a profité pour demander à l’Ouganda d’arrêter ses manigances qui divisent les familles rwandaises et les médisences! Kagame commencerait-il à regretter ses actes ignobles?

TETA Gisa RWIGEMA s’est mariée avec Mervin MANZI, le 06 novembre 2021. Le mariage a été une sorte de palabre Gacaca pour Paul KAGAME car il semble s’excuser auprès de la famille de Fred Gisa RWIGEMA et aux Rwandais en disant qu’il se soucie des orphelins de son frère de sang et d’armes,Fred RWIGEMA. Il essaie de démontrer qu’il ne peut ni maltraiter, ni abandonner cette famille car il a bien vécu avec le défunt chef de cette famille, ravivant ainsi les souvenirs de leur bon temps. Il croit s’acquitter ainsi de ce qui a été dit être le mépris de son gouvernement envers cette famille. Il y a eu une forte rhétorique politique, pointant du doigt l’Ouganda, même si Paul Kagame s’est abstenu de mentionner le nom.

Le président Paul Kagame, avec Mme Jeannette Kagame, figuraient parmi les invités de marque au mariage. Avant de s’adresser au président Paul Kagame, Jeannette RWIGEMA, l’épouse de Fred Gisa RWIGEMA, a déclaré : “Je remercie beaucoup le présient de la Républiqur et Madame et tout le monde, ici présent. Je voudrais vous demander tous, de m’aider à remercier le Président de la République et Mme pour leur contribution à notre famille; ceci est une chose très importante. Les enfants ont pu étudier, ils n’ont rien manqué, merci du fond du cœur.”

Il est à rappeler que TETA Gisa RWIGEMA travaille pour le ministère des Affaires étrangères, alors que son mari, Mervin MANZI, est le directeur de la technologie chez Volkswagen à Kigali.

Dans son discours liminaire, Kagame a d’abord ravivé les émotions profondes afin qu’il puisse s’excuser, car il a été écrit à plusieurs reprises dans les medias que Kagame ne se souciait pas de la famille de Fred RWIGEMA. En outre, beaucoup de gens sont au courant de l’obscurité qui entoure la mort de RWIGEMA, dont certains affirment qu’il a été éliminé par ses paires ainsi que d’autres morts qui ont suivi; à tout ceci s’ajoute un conflit séculaire entre deux grands clans tutsis, les Nyingiginya et les Abega. Ces morts seraient commandées par Kagame, disent les coulisses.

Kagame a montré que TETA Gisa est comme sa fille. Il souligne qu’il est très heureux d’assister à son mariage. « Merci Jeannette de m’avoir donné la parole. Madame notre fille que nous avons amenée ici je suis heureux d’être avec vous dans cet événement. Nous sommes heureux pour de nombreuses raisons, car nous sommes certains des vôtres.” Le président Paul Kagame a remercié les mariés pour les festivités, leur rassurant qu’il continuera à soutenir leur famille. “Teta est notre enfant comme nous en avons d’autres, elle est notre enfant parce qu’elle est l’enfant de Gisa et Jeannette, et elle est la petite-fille de Kimonyo, un autre parent ici présent, avec qui nous avons une très longue histoire, avec ces familles dont je parle, “ a dit Kagame. Anastase Kimonyo, dont le nom a été à plusieurs reprises cité par Kagame, est le père de Fred Rwigema. Poursuivant son discours, Paul Kagame a souligné à quel point son amitié avec Fred Rwigema est enracinée dans leur enfance et celle de leurs familles, dans la vie des réfugiés en Ouganda, comme une autre raison importante de sa présence au mariage. ” Nous avons vécu ensemble à deux reprises à Nshungerezi et Tooro; même si on bougeait, on était toujours ensemble”. Kagame se souvient comment, quand lui et Rwigema étaient très jeunes, à l’âge d’environ huit ans, ils ont commencé à aimer l’histoire de la guerre des Inyenzi racontée par un certain nommé Marc qui fut un Inyenzi; alors ils aimaient aller le voir discrètement écouter les histoires de la guerre des Inyenzi au Rwanda ainsi l’Histoire du Rwanda. Juste parce que les parents ne savaient pas quand ils partaient et rentraient à la maison souvent tard dans la nuit; les parents étaient de mauvaise humeur en les accusant d’errer. Il a dit que c’était ces histoires des Inyenzi qui ont permis que ce qui passe, se passe où il passe maintenant. Parce qu’ils ont désormais le pays. “Naturellement le mariage, comme celui-ci des jeunes gens m’emportent dans la joie. Ils fondent une famille et ipso facto construisent la nation en général, mais ce mariage-ci est exceptionnel”, a-t-il déclaré.

Kagame a envoyé Teta voir son frère Eric Gisa RWIGEMA Junior

Bien que ce mariage était une occasion de retrouvailles d’amis et de membres de la famille de Fred Rwigema, il accusait une absence criante de son fils aîné, Eric Gisa Rwigema. Son absence fut un thème récurrent du président Kagame, qui a demandé à sa sœur et à sa mère de lui dire qu’il devrait retourner vivre dans le pays pour lequel son père et d’autres se sont battus pour la libération. ” Teta, je vais t’envoyer. Je vais envoyer aussi Jeannette [la femme de Fred Rwigema, ainsi la mère de ces enfants : Ndlr], et j’envoie aussi la grand-mère. Je n’ai pas vu le fils de Gisa ici, je ne pense pas qu’il n’a pas pu venir au mariage. Dites-lui qu’il aurait dû être ici. Il devrait être dans le pays pour lequel son père et le reste d’entre nous avons lutté pour le conquérir. Je ne veux pas que le fils de Fred vive dans l’étranger ou soit un réfugié.” Ici, Kagame souligne qu’il y a quelque chose qui ne va pas avec le fils de Fred Rwigema, que le garçon serait arrivé dans un pays voisin mais est reparti sans mettre le pied dans son pays natal pour retourner là où il vit en dehors de l’Afrique. Quand bien même Kagame n’a pas mentionné le nom de ce pays voisin, il était clair qu’il parlait de l’Ouganda, parce qu’il est beaucoup revenu sur cela. ” Il ne doit pas venir et repartir sans arriver au Rwanda. Ce n’est pas ça. Ce n’est pas approprié pour lui de venir chez le voisin et repartir sans arriver dans le pays. Car le voisin s’est très imbriqué dans nos vies quotidiennes. Je ne pense pas qu’il soit juste que quiconque ternisse nos images que se soit pour ma famille et pour la famille de Gisa.”

Ce que Kagame dit, fait allusion aux allégations selons lesquelles Fred Rwigema n’a pas été abattu par les forces de Habyarimana mais qu’il a été tué par un militaire Inkotanyi qui était avec lui. Le 5 septembre 2021, le Daily Monitor, quotidien ougandais pro-gouvernemental, a publié un article, intitulé “Où sont nos dirigeants?” Dans cet article, le journaliste Philip Matongo parler de Fred Rwigema. Il a affirmé qu’il est mort sous les balles de l’un de ses adjoints, qui a tiré sur Rwigema, avec son arme, à bout portant, dans la tête. En outre, la famille de Fred Rwigema a toujours été citée comme étant abandonnée par le gouvernement rwandais, alors que c’est lui qui a initié la lutte de libération du pays. L’incident a continué d’être largement discuté et relayé dans les médias ougandais. Le président Kagame affirme que cela avait même divisé les familles. “Certains des problèmes dont je parle, poussent les gens à quitter le pays, séparent les familles, ces problèmes sont également dans la politique du voisin”, a-t-il déclaré. “Ils vont jusqu’à tromper les enfants, leurer les adultes, leur promettre ce qu’ils vont leur faire et aller au-delà et leur promettre cevqu’ils vont les aider à devenir ici. Impossible, improbable, personne d’autre qu’un Rwandais ne déciderait de ce que serait le Rwanda. C’est impossible”. Le président Kagame a déclaré qu’il avait eu suffisamment de temps pour parler à Eric Gisa Rwigema et le conseiller, mais qu’il y a toujours interférence des voisins. « Quand votre frère aîné a obtenu son diplôme d’études secondaires , j’ai eu des entretiens avec lui, et je lui ai même donné un message pour toi, j’espère qu’il te l’a remis; de même je lui ai donné un message pour votre mère, avec qui vous êtes restés. Nous avons eu une excellente conversation en tant qu’enfant qu’il fallait aider à construire l’avenir. J’ai promis que lui et sa sœur ne manqueront de rien de ce qui est possible pour une personne mais en même temps il y a interférence des choses compliquées et les médisences de l’extérieur. Parfois, j’entends ça, je reviens sur mes pas et je garde silence”.

Kagame accuse l’Ouganda de manigances et médisances!

Les remarques de Kagame lors de ce mariage révèlent beaucoup sur les relations entre le Rwanda et l’Ouganda qui se sont détériorées dans ces dernières années jusqu’à la fermeture de la frontière. Le président Kagame a également récemment évoqué ces relations tendues, quand il a déclaré que les routes qui devraient normalement passer par le Rwanda pour le Burundi, sont en cours de construction, en le contournant. Kagame a déclaré qu’il se soucie peu des guerres menées contre lui par ses voisins, qu’il les garde en silence, ou les relègues à ses adjoints car il mène des batailles plus importantes que celles-là, en sa position de chef de l’Etat. Kagame est revenu sur l’idée, largement répendue, selon laquelle le Rwanda actuel, c’est-à-dire le FPR-Inkotanyi, a été créé par l’Ouganda. Si bien que les Rwandais devraient devoir beaucoup à l’Ouganda à l’instar d’un enfant devant un parent. Kagame a déclaré qu’ils n’ont pas été créés par les ougandais. Kagame dit que ce que l’Ouganda a fait, c’est de les aider. L’Ouganda n’a donc pas créé les Rwandais d’où ils n’ont donc aucune dette envers l’Ouganda. Kagame n’a pas de dette envers qui que ce soit; que s’il meurt, il mourra heureux car est redevable à personne.

En conclusion, on peut dire que ce mariage a été une occasion propice pour Kagame, tel que la palabre Gacaca, de présenter des excuses à la famille de Fred Rwigema et aux Rwandais, ce qui est une astuce pour réduire l’intensité du conflit qui a poussé Eric Gisa Rwigema de préférer l’Ouganda au Rwanda. Ce fut une occasion de demander à l’Ouganda d’arrêter ses manigances qui divisent les Rwandais jusqu’à infiltrer pour les détruire, les amitiés de la famille présidentielle. Dans ce discours, Kagame est revenu sur le reste de sa vie, parlant toujours de sa mort. Le thème de sa mort est devenu une sorte de leitmitiv dans ses discours dans ces derniers jours. Ainsi en reliant ces soucis sur sa vie et ce qui se dit sur lui, beaucoup de gens disent que Paul Kagame peut en effet avoir une maladie très grave qui l’inquiète et qui pourrait l’emporter au jour le jour. Faisait-il confession dans ce mariage? Quoi qu’il en soit, il a des péchés comme beaucoup de ses compères!

LEAVE A REPLY