Abasesenguzi bari i Kigali babona bate kohereza Ingabo z’u Rwanda muri Mozambique.

1 COMMENT

  1. ” Abasesenguzi bari i Kigali babona bate kohereza Ingabo z’u Rwanda muri Mozambique.”
    de beaux mots mais dépourvus de sens
    1- Le rôle des intellectuels dont font partie les professeur des universités est d’aiguiller le gouvernement, quel qu’il soit, dans l’élaboration et prise des décisions. Ils ont pour mission d’éclairer le Peuple Rwandais sur divers sujets qui les intéressent directement. Avoir un regard critique sur les sujets qui intéressent le pays et partant les Rwandais. Ils sont dès tenus d’observer les règles élémentaires à savoir la rigueur, l’objectivité, le recul par rapport à leurs conviction partisanes ou émotionnelles.
    Les analyses explicatives du professeur sont purement subjectives, émotionnelles et partisanes.
    Mugabe et la journaliste ont soulevé des points saillants qui intéressent directement les Rwandais. Ils ont insisté pour que le professeur. Mais le professeur s’est sciemment fourvoyé dans les analyses explicatives purement subjectives et empiriques et in fin incompréhensibles pour les Rwandais. Ce qui est encore étonnant et regrettable, en réponse aux questions principales à savoir l’existence d’un accord de coopération militaire entre entre notre pays et Mozambique, son contenu et sa date de ratification par le parlement rwandaise, le coût de milliers de soldats rwandais envoyés au Mozambique en catimini, le bénéfice financier et politique pour le Rwanda c’est-à-dire les Rwandais (car le Rwanda est une fiction), le professeur a sorti le génocide des Tutsi. Celui-ci n’a aucun rapport avec le sujet. Les questions étaient pourtant précises. Le génocide est devenu, pour les professeurs des universités dont l’invité et les oligarques du régime comme Bizimana Jean-Damscène, ex-instituteur, un outil de réplique responsive à toute question posée portant sur les agissements négatives des maîtres de notre pays.
    Il y a quelques temps, ce professeur, devant des millions de Rwandais, a affirmé que le génocide dit des Tutsi a été reconnu par les Nations Unies , qu’il a été planifié. Mais il a séché lorsque je lui ai posé les questions suivantes: 1/Quelle la résolution du Conseil de sécurité de l’ONU qui reconnait le génocide dit des Tutsi ( sa date, ses auteurs et la page)? 2/ Quelle est la valeur juridique des résolutions adoptées par le Conseil de sécurité de l’artilce 5 de la charte de l’ONU? 3/ Que dit l’article 25 de la charte de l’ONU? 4/ Quelle est la valeur juridique des résolution et/ou déclaration de l’assemblée générale de l’ONU?
    La planification de la commission d’un crime est-elle antérieure ou postérieure à celui-ci? Quels sont les auteurs (noms et prénoms) de la planification du génocide dit des Tutsi? Où, quand et comment l’ont-ils planifié? Sur le génocide dit des Tutsi, quelle est la qualification juridique en kinyarwanda et en français donnée par le Gouvernement présidé par le Président Pasteur Bizimungu et le premier ministre Twagiramugu Faustin, lors d’un conseil des ministres, le tout en présence du Kagame alors ministre de la défense aux massacres qui ont été commis par les Rwandais contre les Rwandais? Dès lors qu’il n’existe ni Bahutu ni Batutsi ni Batwa au Rwanda, comment et pourquoi y a-t-il un génocide des Tutsi inexistants au Rwanda? Les Batutsi ont-ils cessé d’exister après le génocide à leur endroit? Les mêmes questions ont été posées à Bizimana Jean -Damascène, expert du génocide des Tutsi mais il n’y a jamais répondu. En réponse, il m’a traité de négationniste du génocide des Tutsi.
    L’extrême légèreté des prestations de ce professeur est la parfaite illustration de la qualité des professeurs de nos universités d’une part et de celui des diplômés rwandais, érudits du régime Kagame d’autre part.
    Un des maux graves dont souffre gravement notre pays est ses intello. Un professeur des Universités qui nie nie l’évidence absolue ou qui se fourvoie dans les explications empiriques, contradictoires, parcellaire et approximatives alors que les sujets à traité sont limpides est le propre du régime Kagame.

LEAVE A REPLY

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.