Uko OPERATION ya BAMPORIKI yo kumufatana igihanga cya ruswa yagenze||Bafatanywe 5.000.000 muri hotel

1 COMMENT

  1. Détournent de fonds ou deniers publics et corruption, quel est l’agissement le plus grave et par conséquent lourdement punissable?
    Devant des millions de Rwandais, Kagame a lui-même reconnu que ses collaborateurs ont accès aux caisses ont détourné plusieurs milliards de nos francs et lui-même a détourné plusieurs milliards de deniers publics, le tout en toute impunité. Les Rwandais ont scandaleusement vu la villa que le fils de Kagame sans profession connue, en tout cas pas ici au Rwanda, a achetée à plus de 7 millions de dollars US. Cet exemple est un goûte dans un océan. Je ne parle pas de la corruption dans l’octroi des marchés publics qui sont devenus une vache à lait pour le club restreint des gangsters qui sont à la tête de l’Etat Rwanda. Ils sont gangsters car non seulement ils vident les caisses de l’Etat mais également ils sème la terreur contre le bas peuple aux seules fins de lui spolier de ses biens immobiliers en l’occurrence. La parfaite illustration est l’Affaire des Rwandais de Kangondo. Les Rwandais ont suivi ce qui s’est exactement passé ce 5 mai 2022. Il était prévu que le jugement sera publiquement rendu le 5 mai 2022. Cette date a été fixée par les juges en application des lois rwandaises en vigueur. Or, les mêmes juges ont décidé de reporter la date sur sur demande d’une tierce personne qui n’est pas partie à l’Affaire.
    Au regard des faits, Bampoliki a commis certes volontairement commis la corruption mais il me semble qu’à côté de ceux qui ont vidé les caisses de l’Etat au premier rang Kagame, il est un nain. Les raisons de son limogeage n’est pas liée à la corruption. Kagame a décidé que le travail pour lequel il avait été nommé a pris fin. Lui seul apprécie la qualité des services qui sont rendus au FPR. Ce qui signifie qu’il pourra ultérieurement le positionner utilement à un autre poste à l’instar de plusieurs autres corrompus dont le Ministre de l’Intérieur qui a été publiquement renvoyé par Kagame sur le champs. En raisons de services rendus au FPR et conséquemment à Kagame, Bampoliki est au chaud chez lui alors qu’il devait rejoindre quelques agents du régime GPR de petit calibre du Gouvernement Kagame qui croupissent dans les geôles de Kagame pour corruption simple et agravée.

LEAVE A REPLY

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.