Leta y’Ubwongereza irateganya urundi rugendo rw’abasaba ubuhungiro nyuma y’urwaburijwemo

Leta y’Ubwongereza yavuze ko imyiteguro ikomeje y’urundi rugendo rw’indege rujyana mu Rwanda abasaba ubuhungiro bavuye mu Bwongereza.

Urugendo rwa mbere rwaburijwemo ku wa kabiri nimugoroba habura iminota ngo indege ihaguruke.

Uruhare rw’urukiko rw’Uburayi rw’uburenganzira bwa muntu (ruzwi nka ECHR, mu mpine) rwatumye habaho ukundi gutambamira iyo gahunda mu nkiko zo mu Bwongereza.

Minisitiri w’umurimo n’ikiruhuko cy’izabukuru w’Ubwongereza Thérèse Coffey yavuze ko leta “yatunguwe kandi ibabajwe” n’icyo cyemezo.

Ariko yavuze ko “abanyamategeko ba minisiteri y’ubutegetsi bw’igihugu bamaze gukora ku bigiye gukurikiraho”.

Ati: “Ndabizi ko abategetsi bamaze gutangira gutegura urugendo rukurikiyeho”.

Aho, yasobanuraga intego ya leta y’Ubwongereza yo gushyiraho “inzira zitekanye ku bantu zo kubona ubuhungiro”.

Umunyamategeko Geoffrey Robertson QC, washinze akaba anayobora inzu y’ubwunganizi Doughty Street Chambers yakoze ubwunganizi bw’ibanze ku Rwanda mu rukiko ECHR, yagize ati:

“Kimwe mu bintu bituma Ubwongereza ari igihugu cy’igihangange… ni uko tuzakurikiza [ibyemezo by’] inkiko mpuzamahanga n’amategeko mpuzamahanga”.

Iyi gahunda yo kohereza mu Rwanda abasaba ubuhungiro bavuye mu Bwongereza yatangajwe na leta mu kwezi kwa kane.

Igamije kohereza ubutagaruka bamwe mu basaba ubuhungiro binjiye mu Bwongereza bambutse umuhora wa Channel (La Manche), bakaba ahubwo ari ho basaba ubuhungiro.

Leta y’Ubwongereza yavuze ko iyi gahunda izaca intege abandi ntibambuke uwo muhora.

Ku wa kabiri nimugoroba, abantu bagera kuri barindwi bari bitezwe gukurwa mu Bwongereza bakajyanwa mu Rwanda n’indege yo mu bwoko bwa Boeing 767.

Bigereranywa ko yari yakodeshejwe ku giciro cy’amapawundi 500,000 (angana na miliyoni 617 mu mafaranga y’u Rwanda).

Minisitiri w’ubutegetsi bw’igihugu w’Ubwongereza Priti Patel yavuze ko “ababajwe” n’icyemezo cy’urwo rukiko ariko yongeraho ati: “Imyiteguro y’urugendo rukurikiyeho ubu iratangiye”.

Iyo ndege yari yitezwe guhaguruka saa yine z’ijoro n’iminota 30 (22h30) ku isaha yo mu Bwongereza.

Yari guhagurukira ku kibuga cy’indege cya gisirikare cy’i Wiltshire mu majyepfo ashyira uburengerazuba bw’Ubwongereza.

Ariko umwanzuro w’urukiko ECHR rukorera i Strasbourg mu Bufaransa, uhagarika kohereza mu Rwanda umwe mu bagabo, wahageze nyuma gato ya saa moya n’iminota 30 (19h30).

Uru rukiko rw’i Strasbourg – rutari urwego rw’umuryango w’Ubumwe bw’Uburayi ariko ruri mu kanama k’Uburayi, kagifata Ubwongereza nk’umunyamuryango wako – rwavuze ko umugabo w’Umunya-Iraq yari “mu byago byo kwangirika kudasanwa” iyo aguma muri iyo ndege.

Urukiko rukuru rw’i London rwari rwasanze uwo mugabo wiswe gusa KN ashobora gusubizwa mu Bwongereza mu gihe ubusabe bwe bwo kuburizamo gahunda yo kujyanwa mu Rwanda bwakwemerwa.

Urukiko ECHR rwavuze ko uwo mugabo adakwiye koherezwa mu Rwanda kugeza hatangajwe icyemezo cyuzuye kijyanye no kumenya niba iyi gahunda ya leta ikurikije amategeko, kizafatwa n’urukiko rw’ikirenga, cyitezwe mu kwezi kwa karindwi.

Minisitiri Coffey yavuze ko ari “ingenzi” ko leta yiga kuri icyo cyemezo cy’urukiko, cyabujije ko indege ya mbere itwaye abasaba ubuhungiro yerekeza mu Rwanda.

Yavuze ko leta y’Ubwongereza yari “yateganyije ko habaho imbogamizi nyinshi zo mu rwego rw’amategeko” kandi ko “izashyigikira bikomeye” iyi gahunda.

Yabwiye BBC ati: “Dufite amateka meza kandi turashaka gutuma duca intege inzira zidatekanye zinyuranyije n’amategeko zo kwinjira muri iki gihugu ari na ko tugumishaho inzira zitekanye kandi zikurikije amategeko”.

Minisiteri y’ingabo z’Ubwongereza yavuze ko ku wa kabiri yatahuye abimukira 444 bambuka umuhora wa Channel mu Bwongereza bari mu mato (ubwato) matoya.

Uyu ni wo mubare munini cyane ubayeho mu mezi abiri ashize, kuva ubwo abantu 562 batahurwaga bambuka Channel ku itariki ya 14 y’ukwezi kwa kane.

Minisitiri w’ubutegetsi bw’igihugu w’Ubwongereza Patel yavuze ko “benshi mu bakuwe muri uru rugendo rw’indege bazashyirwa mu rukurikiyeho”.

Yanavuze ko “bariyeri zakomeje kubaho zo mu rwego rw’amategeko” zisa n’izo leta yahuye na zo mu kundi kohereza abantu mu mahanga.

Leta y’u Rwanda yavuze ko “idaciwe intege” no kuba indege ya mbere itashoboye kwerekeza i Kigali.

Yavuze ko igikurikiza ibikubiye mu masezerano yagiranye n’Ubwongereza

BBC

1 COMMENT

  1. Mwantangariza iyi article niba bitabamgamiye umwuga wanyu:
    LES BANTOUS NAÏFS, LES TITSI ASTUCO-MANIPULATEURS
    Depuis que l’insécurité a commencé dans des Grands Lacs d’Afrique dont le pont est le Rwanda qui fut envahi par l’Armée Ougandaise en Octobre1990, personne n’a jamais pensé à sa durée ni à ses enjeux.
    Voilà qu’aujourd’hui que beaucoup de gens pensaient être rumeurs ou mensonges montées de toutes pièces, ça se lit aux yeux nus.
    La guerre faite sur le Rwanda de Habyarimana, on faisait comprendre à l’opinion internationale qu’au pays de mille collines( pays plus paisible dans ce temps-là en Afrique Centrale), régnait la dictature qui a refusé le retour des réfugiés Tutsi qui avaient refusé de partager le pouvoir avec leurs concitoyens Hutu qui avaient remplacé la monarchie Tutsi par la République. Et pour ternir ce pouvoir jeune républicain, qui avait à peine fêté son anniversaire d’indépendance de 28 ans, les Tutsi et leurs supporters ont adopté la tactique de terreur en décapitant les Hutu au Rwanda et acheter ces têtes pour montrer que les Tutsi vivant à l’intérieur du Rwanda qu’ils sont muselés, maltraités jusqu’à leur couper les têtes. Et pourtant, ces têtes étaient des Hutu. A part cette tactique, dans le même veine, ils ont armé les bandits pour tuer et voler les hautes personnalités Hutu. Et tout se faisait sous la houlette de Kaguta Museveni Yoweli. Ce président caméléon perverti, lors de sa visite au Rwanda, avait promis au président Juvénal Habyarimana qu’aucun ennemi viendra de son pays. Juvénal Habyarimana, Bantou qu’il fut, croyait en ce que le malin Tutsi rwandais dont son père immigrant en Ouganda. Le final des comptes fut que ces Tutsi ont commis un acte terroriste en abbattant l’avion transportant deux présidents Hutu dont ce Habyarimana Juvénal du Rwanda et Cyprien Ntaryamira du Burundi. Comme cela ne suffisait pas pour atteindre leur objectif, ils ont sacrifié leurs consanguins Tutsi au Rwanda en les décimant ( les idéologues du Front Patriotique Rwandais; dont le bâtonnier Tite Rutaremara le confirment qu’il fallait casser les œufs pour manger l’omelette) et par après endosser ces tueries aux Hutu qui sont tombés victimes du complot anglo-saxons afin que les Hutu se trouvent génocidaires sans génocide commis.
    Le soif d’installation de l’empire Hima-Tutsi par cette minorité éthnique Tutsi, leur mène aux aventures terroristes et suicides. C’est observé lors de première guerre en RD Congo où le partage du butin les a fait se combattre à Kisangani ( Guerre de Kisangani; entre Forces Rwandaises et celles Ougandaises). Cette bataille baptisé de six jours ( 05 au 10Juin2000) a causé la mort des milliers de personnes Bantous dans cette zone riche en ressources naturelles, sans compter un grand nombre de bâtiments détruits ou endommagés (habitations, résidences, hôpitaux, espaces publics, commerces et lieux de culte) dont la centrale hydro-électrique de la Tshopo, l’Institut Lisanga et Cathédrale Notre-Dame.
    Toujours dans leur terrorisme avec le soutien des anglo-saxons, ces Tutsi Tueurs (comme Charles Onana les a qualifiés) ont assassiné le président Laurent Désiré Kabila le 16Janvier2001, toujours un Bantou qui venait de déceler leur malignité et perfidie. Il ne pourrait pas échapper la criminalité et méchanceté sans frontière ds Tutsi car il pourrait réveiller tous ces Bantous hypnotisés par les commandos de charme et autres séductions mensongères de Tutsi.
    Le putsch avorté au Burundi en 2015 était planifié par Paul Kagame qui avait constaté qu’il était découvert par Pierre Nkurunziza qui tombera victime d’empoisonnement toujours sous le plan des Tutsi d’élimination des BANTOUS influents.
    Dans ces magouilles meurtriers, le concepteur et grand stratège Kaguta Museveni Yoweli et son frère de sang Paul Kagame font scénario pour montrer aux naïfs qu’il y a mésentente entre eux et pourtant c’est un piège et le testing water pour ceux d’analyses se limitant sur les apparences trompeuses. On a observé la fermeture des frontières entre le Rwanda et l’Ouganda! Les twitters de fils de Museveni Gen Muhoozi en est une démonstration.
    Ces twitters font loges aux armées Hima-Tutsi et mettent en garde toute personne bantoue qui osera attaquer l’un de leur apanages Rwanda et Ouganda. Ce Gen qui se croit sortir de la cuirasse de Jupiter, oublié que son père concepteur de cette Empire Hima-Tutsi, a échoué. Un adage rwandais dit: “ Iso ukwanga akuraga ibyamunaniye”. Petit-fils de François, je te dis même tes aînés ont échoué. Calme-toi, si non tu cherches que la malédiction inonde sur les Hima-Tutsi.
    Félix Tshisekedi Tshilombo qui pourrait, peut-être, avoir découvert la ruse de Paul Kagame, a voulu faire le repli politico-diplomatique. Mais sur son itinéraire de repli, Félix Tshisekedi Tshilombo a perdu le nord car en se débarrassant de Kagame pour embrasser Kaguta Museveni Yoweli, c’est déshabiller Saint Paul pour habiller Saint Pierre ou l’inverse. Cela c’est la conséquence d’inexpérience et surtout manque du savoir de l’histoire de leur pays et de leurs voisins pour les hauts cadres de l’Afrique centrale qui parachutent pour accéder au pouvoir.
    Si Félix Tshisekedi Tshilombo savait l’histoire, avait l’expérience historique, pourrait avoir pensé sur l’installation de l’empire Hima-Tutsi et sur ce qui est arrivé aux Bantous ( Hutu) du Rwanda et Burundi.
    La grosse erreur de Félix Tshisekedi Tshilombo est de permettre l’armée Ougandaises/UPDF d’entrer sur le sol de la RD Congo. C’est la même erreur commise par les Hutu du Rwanda en acceptant leur ennemi de venir à Kigali et l’installation au Conseil National de Développement (CND), laquelle installation leur a facilité de surveiller les points neuvralgiques sous l’aide des casques bleus à la tête le Canadien Gen Roméo Dallaire.
    Les Hutu rwandais ont été manipulés au compte des Tutsi pour s’attaquer de leur régime. Ces Hutu artistes manipulés ont sacrifié les générations et des générations Hutu qui, actuellement sont esclaves dans leur pays tandis que la majorité de ces complices, celui qui n’est pas occis par les Tutsi, ce sont des réfugiés de part et d’autre du monde. Et on continue à assister aux acharnements de Hutu de service à Kigali. C’est difficile de comprendre ! Comment la majorité de troupe militaire au Rwanda est composée de Hutu mais les Hutu intelligents accroupissent dans les prisons et comment ces militaires Hutu aident les Tutsi à l’extermination des BANTOUS. Incroyable! Accepter aller combattre les Congolais c’est une naïveté délibérée, qui, un jour sera un fardeau lourd et indéchargeable pour des BANTOUS dans toute l’Afrique.
    Jusqu’aujourd’hui, les Hutu rwandais n’ont rien compris. La révélation que je peux vous annoncer est que tous ces partis politiques d’oppositionTutsi en dehors du Rwanda sont en mission à long terme. Ces partis sont le futur vivier des Tutsi qui prévoient qu’un jour, ces Tutsi perdront le pouvoir. Dans leur refuge, ils adhéront à ces partis financés par les Hutu et récompense sera l’élimination de ces Hutu. Est-ce que ces Hutu rwandais se demandent ou réfléchissent sur la mort des Hutu qui meurent après leur libération de ce geôle international d’Arusha? Qui fait deux ans après sa libération ? Naïveté péché impardonnable !
    Les Bantous attendent quoi pour comprendre que les Tutsi les manipulent? De la Centrafrique au Mozambique, on a vu comment les présidents de ces pays ont été assujettis par les jupons de filles Tutsi jusqu’à faire les enfants avec elles. Les calculs Tutsi montrent qu’ils ont fixé les jalons de tous côtés.
    C’est là où j’ai dit que certains Bantous parachutent pour arriver au pouvoir. Comment le Mozambique et la RD Congo devraient accepter les Lettres d’accréditation des personne non grata expulsées de l’Afrique du Sud étant impliqués dans les crimes meurtriers, Nikobisanzwe Claude et Vincent Karega, d’être ambassadeurs dans ces deux pays? Le tout au service d’accélérer l’installation de l’empire Hima-Tutsi.
    Il est temps que les Bantous comprennent qu’accepter d’être manipulés par les Tutsi sera se creuser la tombe étant vivant. Il est temps aussi de comprendre qu’il faut se débarrasser de ces groupuscules Tutsi tueurs qui veulent vivre au sang des êtres humains. Bantous unissez-vous et solidarisez-vous pour votre droit de vivre et pas de manipulation.
    A bas naïveté des BANTOUS et surtout à bas la suprématie hégémonique qui veut s’imposer au prix du sang.
    Murihano Jean Damascène

LEAVE A REPLY

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.