Rwanda: Impinduka mu bahagarariye bitatu mu bihugu by’ibihangange

Antoine Anfré

Yanditswe na Frank Steven Ruta

Mu gihe cy’iminsi itatu habayeho impinduka z’abahagarariye bitatu mu bihugu by’ibihangange, kandi biza ku isonga mu bitera u Rwanda inkunga mu ngeri zinyuranye z’ubuzima bw’igihugu.

Uwari uhagarariye igihugu cya Leta Zunze Ubumwe za Amerika mu Rwanda, Ambasaderi Peter Hendrick Vrooman usanzwe anavuga neza Ikinyarwanda, yimuriwe guhagararira igihugu cye muri Mozambique, nk’uko bigaragazwa n’itangazo ry’ibiro bya Joe Biden, Perezida wa Leta Zunze Ubumwe za Amerika rishyira abayobozi icyenda mu  myanya mishya Ambasaderi Peter Hendrick Vrooman yari amaze imyaka itatu mu Rwanda kuva muri 2018, asimbuwe na Madamu Deb McLean.

Madamu Deb McLean ni Chargé d’Affaire muri Ambasade ya Leta Zunze Ubumwe za Amerika i Kigali, asanzwe azi ibihakorerwa byose, ariko ntasimbuye Peter Vrooman ku mwanya wa Ambasaderi, ahubwo arakomeza inshingano ze zisanzwe, yongeho n’izo kureberera Ambasade mu gihe itarahabwa undi mushya.

pastedGraphic.png

Peter Hendrick Vrooman yoherejwe mu gihugu cya Mozambique kirimo intambara y’amasasu muri iyi minsi, n’indi ntambara itagaragarira buri wese ishingiye ku bitoro n’umutungo kamere, kugeza ubu hakaba havugwayo bucece Abafaransa, Abarusiya n’Abashinwa. Ingabo z’u Rwandanazo ziherutse koherezwayo gutera ingabo mu bitugu iza Leta ya Mozambique.

Undi mu bahagarariye ibihugu byabo wahinduwe mu Rwanda ni uw’u Bwongereza. Omar Daair uzahagararira u Bwongereza na Ireland ya ruguru mu Rwanda, na we yashyikirije Perezida Kagame inyandiko zimuhesha uburenganzira bwo guhagararira u Bwongereza na Ireland ya ruguru mu Rwanda. Aje asimbura Madamu Joanne Lomas.

pastedGraphic_1.png

Ambasaderi wa Gatatu wakiriwe mu Rwanda na Perezida Kagame ni Antoine Anfré ugiye guhagararira u Bufaransa mu Rwanda, nyuma y’imyaka itandatu iki gihugu kidahagarariwe ku rwego rwa Ambasaderi. Uyu Antoine Anfré ni inshuti idasanzwe y’ishyaka FPR kuva na kera 

pastedGraphic_2.png

Ibi bihugu bitatu uretse kuba ari ibihangange ku Isi (super-puissances) binazwiho kuba ari abaterankunga bakomeye b’u Rwanda bo mu rwego rwo hejuru, bikaba kandi byaragiye bisonera u Rwanda imyenda rubibereyemo.

1 COMMENT

  1. L’ambassadeur français, Anfré, est un ambassadeur dont la mission est d’ouvrer pour positionnement en rang utile et le développement des multinationales françaises dont Bolloré au Rwanda.
    Ensuite, il a une autre mission, celle de promouvoir l’image de Kagame dans son pays.
    La dernière mission est de servir de relais officiel de transmission des listes des Hutu résidant en France à broyer par tous moyens par Kagame et les siens.
    Etant rappelé que Kagame est devenu désormais le gardien des intérêts de la France non seulement au Rwanda mais également dans notre région et en Afrique Australe en particulier au Mozambique.
    La France a armé et arme les soldats rwandais opérant au Mozambique. Il participe également à leur prise en charge complémentairement au Mozambique. En somme, contrairement aux assertions du porte-parole de l’armée de Kagame selon lesquelles les milliers de soldats rwandais sont financièrement et matériellement pris en charge par le Rwanda, ils sont intégralement pris en charge par le Mozambique et la France. Le Rwanda ne dépense aucun sou. Au contraire, c’est une bonne affaire pour lui car les caisses publiques étant pratiquement vide et Kagame n’est pas en état de payer les 300 mille hommes de son armée dont une centaine des généraux, les guerres en RCA et au Mozambique, tout défaut de paiement de soldes des militaires constitue un danger inéluctable pour lui et son régime. D’où il a transformé son armée en une armée de mercenaires. Sous réserve de prouver le contraire, les Rwandais doivent savoir qu’il n’existe aucun accord de coopération militaire entre le Rwanda et le Mozambique et qui a été ratifié par les deux Etats. Kagame a unilatéralement envoyé ses soldats au Mozambique sur demande du Président de ce pays et sans informer préalablement le Parlement Rwandais car les parlementaires sont ses obligés qu’il nomme et renvoie comme bon lui semble.
    Il convient de préciser que les soldats de Kagame qu’il a envoyés en RCA sont également pris en charge intégralement par ce pays. En outre, les sociétés de Kagame et autres font des affaires avec la RCA. Autrement dit, les soldats rwandais hors contingent onusien et Union Africaine sont des mercenaires et la guerre en RCA est une bonne affaire pour Kagame et les siens., comme celle du Mozambique. Dans les deux pays, il s’agit des guerres civiles au sens exact du terme. C’est-à-dire des guerres dont les auteurs sont des Centrafricains et les Mozambicains qui entendent déroger ceux qui sont à la tête de ces pays. Ils sont incapables d’assurer la sécurité de leurs pays. Pour se maintenir au pouvoir, ils recourent aux mercenaires rwandais en l’espèce.
    Certains étrangers africains ignorants encensent Kagame et le qualifient de panafricaniste. Or, il est tout sauf africaniste et ne le sera jamais. Le qualifier d’africaniste c’est insulter les dignes fils d’Afrique qui ont mérité et méritent d’être qualifiés d’Africanistes. Pourquoi et comment Kagame doit être incontestablement qualifié de prédateur contre son pays et de broyeur d’enfants d’Afrique à savoir les Rwandais, les Congolais et les Burundais ?
    1-Kagame a vendu son pays, le Rwanda, aux USA. La copie d’acte de vente existe. Les Rwandais sont étrangers dans leur propre pays. Kagame est conséquemment au service des USA et leurs alliés.
    Or, aucun fils d’Afrique digne de ce nom ne peut vendre son pays à un pays étranger.
    2- Kagame a cédé à vil prix toutes les entreprises rwandaises aux multinationales anglo-saxonnes. Celles-ci sont les associés de Kagame et des oligarques du premier cercle de son régime. Aucun fils d’Afrique digne de ce nom ne peut vendre le patrimoine de son pays, le Rwanda aux étrangers en échange exclusivement de sa protection par ces multinationales étrangères.
    Aujourd’hui, le Rwanda n’a aucune entreprise stratégique sur laquelle il peut s’arc-bouter pour tenir solidement face aux événements imprévus et/ou imprévisibles tel que le covid-19. Les caisses du Rwanda sont vides. Il s’ensuit que le Rwanda vit grâce aux miettes allouées par les bailleurs de fonds étrangers tant publics que privés. Plus de 65% du budget de l’Etat Rwandais viennent des aides financières internationales des bienfaiteurs aussi bien publics que privés. Si ceux-ci ferment les robinets, Kagame n’aura même pas de quoi payer se soldats pendant deux mois.

    Le covid-19 a déconstruit littéralement le mythe Kagame, africaniste, visionnaire et modèle en matière de la bonne gouvernance etc.
    Le Rwanda est le premier pays africain le plus endetté de sorte qu’il est frappé d’interdiction d’emprunter sans autorisation du Fonds Monétaire International.
    Le Rwanda est le premier pays africain depuis les années 60 qui a reçu des milliards d’aides financières internationales de la part de différents bailleurs de fonds mais les Rwandais n’ont vu et reçu que des miettes.
    Les Rwandais lui ont demandé venir devant eux pour expliquer où sont ces milliards et pourquoi le Rwanda n’est financièrement pas en mesure de gérer la tragédie qui frappe gravement les Rwandais.
    Au lieu de venir s’expliquer devant les Rwandais, il se terre dans un des bunkers dans Kigali.
    Depuis fin février 2020, Kagame est introuvé au Rwanda. Les Rwandais ne voient que l’image d’un individu exhibé aux télévisions par les médias du régime et affiliés appelé Kagame, Président du Rwanda.
    Depuis plus d’un an, le Rwanda est piloté par une clique fantôme du régime qui opère dans l’ombre et broie tous les Rwandais qui posent les questions sur la destination des milliards de dollars US qui ont été alloués aux Rwandais et nullement à Kagame et sa clique.
    Pour les Rwandais, Kagame est politiquement mort depuis fin février 2020, le tout sous réserve de prouver le contraire.
    3- Kagame, prédateur incontesté et fossoyeur des tombes des millions de Rwandais a vidé les caisses de l’Etat Rwandais dont la Caisse Nationale de Retraite du Rwanda appelée Caisse Sociale du Rwanda pour acquérir cinq jets, 65 millions la pièce aux USA. Il a vidé les actifs de la Banque Kigali par les emprisonnements de son personnel Hutu qualifié afin de l’acquérir un prix déterminé par lui-même. Il est actuellement propriétaire de cette banque (BK : Banque Kagame) première banque d’affaires. Il est propriétaire des biens divers et variés dans divers domaines. Il est multimillionnaire ou milliardaire, grand client des paradis fiscaux et plus riche que le Rwanda. Les Rwandais qui ont été spoliés de leurs biens immeubles par Kagame et les siens se comptent par milliers sur l’ensemble du Rwanda. Précision, si Kagame et les siens sont en majorité écrasante des Tutsi , ils ne sont pas tous les Tutsi.
    4- Au Rwanda, l’activité de vendre d’organes des Rwandais est une activité lucrative qui rapporte gros. Ce fait est établi. Les Rwandais sont éviscérés en flagrance par les prédateurs et escadrons de la mort du régime Kagame. Ce qui signifie que la vente des organes des Rwanda à la mafia est-africaine est organisé per les agents de l’Etat Rwandais sous l’autorisation et supervision de Kagame.
    4- Les présidents africains Kadhafi, Déby et Magufuli ont répondu à l’appel de leur créateur. De leur vivant, Kagame les appelait amis et frères. Lors de leurs obsèques, Kagame est le seul Président invité qui a été abonné aux absents. Il a préféré aller recevoir un de ses associés britanniques, selon les médias du régime. Le même Kagame est allé s’exhiber à Paris, France, sur invitation du Président Français, Macron. Ce qui qui signifie que pour lui, aller s’exhiber en France aux côtés du Président Français était plus important que « aller assister aux obsèques des Présidents Africains qu’il a appelé cyniquement frères et amis ».
    5- Nonobstant les critiques fondés ou pas de gestion de son pays, Kadhafi était le père fondateur de l’Union Africaine. Rares sont des pays africains dans lesquels la Libye n’avait pas investi. Ses entreprises faisaient vivre des milliers d’Africains sans parler des écoles construites et financées par la Libye sur décision de Kadhafi des millions de travailleurs ouest-africains en Libye. Les investissements libyens au Rwanda étaient évalués à plusieurs milliards de dollars US. Kadhafi a matériellement et financièrement appuyé le FPR de Kagame dans sa guerre contre le Rwanda.
    Alors que le Président Français d’alors, Nicolas Sarkozy, avec ses alliés européens et américains avaient pris la décision de détruire un pays africain, la Libye et liquider physiquement Kadhafi, Président Africain, Kagame a rejoint le club des assassins de Kadhafi, le tout sur demande du Président Français, son ami, Nicolas Sarkozy.
    Il s’ensuit que Kagame a participé indirectement à l’assassinat du Président Kadhafi, Père fondateur de l’Union Africaine. Il est dès lors pathétique et cynique de le qualifier d’africaniste (mot qui un sens profond), de visionnaire et autres beaux mots dépourvus de sens. Le qualifier d’africaniste c’est insulter feu Président Sankara en l’occurrence.
    6- Le même Président français, Sarkozy a pris la décision d’éjecter le Président Gbagbo qui pourtant avait honorablement gagné l’élection présidentielle dans son pays et de positionner AD. Ouattara à la tête de son pays. Gbagbo a gagné l’élection parce que pour montrer au monde entier le vrai vainqueur d’élection présidentielle en Côte d’ivoire, il a proposé à AD Ouattara et à Sarkozy, le sponsor d’ADO de décompter tous les bulletins de vote à l’instar de ce qui s’est passé en Haïti, après la contestation de l’élection par Michel Martelly qui avait été déclaré perdant et qui après, décompte, c’est bel lui qui avait remporté l’élection, le tout sur décision des observateurs de l’ONU et l’organisation des Etats Américains. Les réponses d’ADO et de Sarkozy furent sans équivoque : ils ont demandé à Gbagbo d’aller à la télévision de son pays et déclarer sa défaite et quitter immédiatement le pouvoir. Le monde entier a vu la suite. Sur ordre de Sarkozy, les soldats français ont bombardé la résidence du Président ivoirien. Par cet acte, il voulait le liquider avec les membres de sa famille et collaborateurs. Il a été sauvé par le bunker qui a été construit par le Président HB (semble-t-il). En tout état de cause, Sarkozy voulait la tête du Président Gbagbo. Il a enrôlé dans son méfait certains présidents africains. Un de ces président n’est autre que Kagame. Il a intégré le groupe de ceux qui voulaient la tête d’un Président Africain, Gbagbo qu’il avait pourtant appelé frère et ami lors de visite officielle ici au Rwanda. Aux télévisions du monde entier, Kagame a approuvé les agissements de Sarkozy contre un Président Africain qu’était Gbagbo.
    7- Lors de vote du Directeur Général de l’OMS, les Présidents de l’Union Africaine avaient décidé que les tous les Etats membres de l’organisation devront voter pour le candidat africain, à savoir le Directeur Général actuel à savoir Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus. Kagame était l’un des présidents qui clamer haut et fort que l’Afrique doit voter pour un Africain et que tous les Etats doivent exécuter la décision prise par les chefs d’Etats. Qu’a-t-il fait ? A la demande du président Sarkozy, sur décision de Kagame, le Rwanda n’a pas voté pour un candidat africain comme il avait été décidé par les chefs d’Etat de l’Union Africaine dont lui-même mais pour un candidat français, Bernard Kouchner. Ce fait est véridique.
    Qualifier Kagame d’africaniste est la preuve d’existence d’un problème grave dont souffre les professionnels de l’information en Afrique: faire moutonnement du copier et coller des galimatias des journaux français et ceux du régime Kagame sur le Rwanda et son Président, le tout sans se documenter préalablement ne serait ce que pour vérifier la crédibilité de l’information qu’ils donnent à leurs compatriotes et aux africains en l’occurrence.
    Le mot respect de la parole donné est pour Kagame, dépourvu de sens. Il n’est pas et ne sera jamais au service ni de son pays ni de celui de l’Afrique. Les faits sont établis.

LEAVE A REPLY

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.